Mon vieux et moi


Qu’est-ce qu’il m’arrive d’aimer les vieux ?

Pierre, jeune retraité, adopte Léo, 99 ans. Au fil des jours passés ensemble, les deux hommes s’apprivoisent, partageant les rituels du quotidien et aussi, peu à peu, leurs souvenirs. A force de tendresse et de complicité, ils dressent un rempart à la solitude et changent la mort en extravagante métamorphose. Mon vieux et moi offre une vision sans complaisance du grand âge et de la fin de vie pour mieux dire le besoin d’être ensemble et de transmettre.

Pour tout savoir sur la genèse du spectacle


Captation réalisée le 11 juillet 2015 à Avignon par revue-spectacles.com
Avertissement : ces extraits révèlent des passages importants du spectacle, si vous souhaitez garder la découverte intacte, ne regardez pas tout !

L’écrivain québécois Pierre Gagnon avait imaginé cette trame pour son roman Mon vieux et moi. Rachid Akbal s’en empare pour sa pièce. C’est bouleversant de tendresse et de lucidité parfois glacée. C’est grave sans être triste. C’est émouvant et drôle, cru sans être vulgaire. Sans tabou ni tromperie, on saisit l’instant fragile, la parcelle d’humanité qui ne cache pas le « naufrage ».
Bernard Magnier pour Le TARMAC

JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG
JPEG JPEG JPEG JPEG

La presse en parle

Sobre, tendre et poignant, le portrait de cette fin de vie reflète la complicité du duo qui s’apprivoise et expérimente un quotidien bientôt troublé par un profond désordre. Rachid Akbal et Pierre Carrive mettent en œuvre un jeu sans pathos ni angélisme, tout en fragile humanité, où les corps racontent plus que les mots, jusqu’à une scène finale onirique célébrant la grandeur de la vie.
Agnès Santi, la Terrasse

L’une des grandes réussites de la mise en scène est de suggérer beaucoup de choses plutôt que de les montrer de façon trop directe. En effet, cette pièce aborde des thèmes particulièrement difficiles autour de la fin de vie et du grand âge. Un simple paquet de couches et une bouteille d’eau renversée servent, par exemple, à évoquer en filigrane l’incontinence et les autres conséquences de la déchéance physique.
Cristina Marino, lemonde.fr

Les comédiens sont authentiques et talentueux. Pierre Carrive et Rachid Akbal regorgent de sensibilité et de sincérité dans le jeu qui se déroule en presque huis-clos dans l’appartement que Pierre occupe avec un hamster boulimique d’épluchures d’orange.
Amélie Blaustein-Niddam, Toute la culture


Tournée
au Tarmac (Paris) :
Du mardi 3 au samedi 7 février 2015

Vendredi 13 février 2015 à 20h30 à la salle Jacques Brel à Champs-sur-Marne (77)

Vendredi 13 mars 2015 à 20h30 & samedi 14 mars à 16h à l’Espace 89 à Villeneuve-la-Garenne (92)

Vendredi 24 avril 2015 à 20h30 à l’Espace culturel Larreko à Saint-Pée-sur-Nivelle (64)

Du 5 au 23 juillet 2015 à 17h45 au Théâtre La Condition des Soies à Avignon (84)

Mardi 8 décembre 2015 à 20h30 à l’Avant-Seine / Théâtre de Colombes (92)

Plus d’infos sur le calendrier

Tout public à partir de 13 ans
D’après Mon vieux et moi de Pierre Gagnon | Mise en scène : Julien Bouffier, Rachid Akbal | Avec Rachid Akbal, Pierre Carrive | Création sonore : Clément Roussillat | Lumières : Hervé Bontemps | Décors : Jean-Pierre Benzekri | Tapissière accessoiriste : Roselyne Breschi | Durée : 1h10

Production Cie Théâtrale Le Temps de Vivre | Avec le soutien de la DRAC Île-de-France, Ministère de la culture et de la communication dans le cadre de l’aide à la production dramatique | Spectacle créé en résidence au Tarmac à Paris, au Centre culturel Max Juclier à Villeneuve-la-Garenne, à la Salle Jacques Brel à Champs-sur-Marne et aux Bancs Publics - lieu d’expérimentations culturelles à Marseille.

Remerciements : Théâtre de Lenche (Marseille) | Fleur Duverney-Prêt, Cie La Innombrable (Marseille) | Aïssa, restaurant Au bord de l’eau (Villeneuve-la-Garenne).

Dossier de présentation {PDF}
Consulter le dossier



© 2016 Agence Web "Provence Infos" Provence Infos www.conteurs.fr
360